L’ACCA organise son traditionnel repas de chasse


110 réponses enthousiastes au rendez-vous des chasseurs d’Eygluy-Escoulin. Le premier dimanche de septembre est désormais une tradition à ne pas manquer: imaginez combien de sangliers ont mijoté dans la marmite gauloise…
Délicieux, bien arrosés, servi dans une ambiance chaleureuse et amicale, presque familiale même: ce sont bien « nos » sangliers d’Eygluy-Escoulin qui sont au rendez-vous, pas des sangliers anonymes !

sanglier
Aux fourneaux, au service, c’est le sourire, la générosité de nos hôtes les chasseurs, et c’est un plaisir partagé par les convives qui n’en peuvent plus: tout est délicieux, mais pour manger du sanglier il faut du coffre !
Un grand merci aux chasseurs d’avoir imaginé inviter toute la population de la commune pour partager cet excellent repas !
Faire connaissance, c’est un des buts que se propose l’ACCA: les chasseurs ne sont pas une armée en tenue de camouflage qui se déchaîne contre une faune terrorisée et des promeneurs horrifiés… les caricatures foisonnent ! Mais si l’on peut mettre des noms, des visages à la place des idées toute faites, l’échange commence avec la population, et c’est bien là ce que tout le monde souhaite !029

Une demande aux chasseurs: je souhaiterais voir écrites les paroles de la chanson très connue, qui parle d’un grand nombre de chasseurs, d’une baronne ou d’une maréchale, enfin d’une personne importante, et d’aventures épiques. Je suis sûre que tous les chasseurs la connaissent, et je l’ai déjà entendue à Eygluy, chantée il y a longtemps.
La tradition des banquets demande de chanter: une chanson devrait être entonnée au dessert ! (Celle-ci ou une autre: je crois que celle dont je parle tient des propos susceptibles de chatouiller quelques oreilles, et pas seulement des oreilles de sangliers…)

Qu’en pensez-vous ?021